La SCI comporte deux inconvénients principaux : contraintes dues au respect d'un certain formalisme et également une responsabilité illimitée de dettes

Quels sont les principaux inconvénients de la SCI ?

La société civile immobilière présente deux principaux inconvénients inhérents à son fonctionnement.

Le fonctionnement de la société nécessite une certaine maîtrise des règles régissant les sociétés. Cela oblige au respect d’un certain formalisme imposé par la loi (assemblée générale annuelle, tenue d’une comptabilité,…). Le respect de ces obligations peut par ailleurs engendrer des coûts qui doivent être anticipés pour éviter toutes mauvaises surprises.

Par ailleurs, les associés d’une société civile immobilière (SCI) ont une responsabilité illimitée aux dettes de la société à proportion de leur part dans le capital. Ce faisant, en cas de mauvaise gestion de la SCI, les conséquences pour le patrimoine personnel des associés peuvent être très importantes.

Ces inconvénients peuvent toutefois être anticipés et limités par le respect de principes et de règles adaptés à chaque situation.

L’office notarial Chassaint & Cerclé Notaires accompagne les particuliers et les professionnels pour effectuer les démarches nécessaires à la création d’une Société Civile Immobilière (SCI). Pour plus d’informations, cliquez ici.